Il y a du nouveau dans le dossier concernant la légalisation du MMA en France. La Ministre des Sports, Roxana Maracineanu, rencontrera le 20 juin 2019 les présidents des différentes fédérations souhaitant accueillir le MMA dans le cas de sa légalisation.

Cela fait quelques mois que l’on sent que le vent est en train de tourner dans notre beau pays. La pratique du MMA en compétition, jusqu’alors interdite sur le territoire français, est vraisemblablement en passe d’être légalisée, grâce au soutien précieux de la Ministre des Sports, Roxana Maracineanu.

Tout comme son prédécesseur, Madame Maracineanu est favorable à la légalisation du MMA en France, et milite depuis sa prise de fonctions pour que ce dossier soit réglé dans les plus brefs délais. Dans cette optique, elle déjeunera la semaine prochaine avec les présidents de plusieurs fédérations, qui souhaitent accueillir le MMA, en cas de légalisation.

Notre époque n’étant pas à la création de nouvelles fédérations, c’est en toute logique qu’en cas de légalisation, le MMA rejoindra une fédération déjà existante. Voici les différentes fédérations intéressées, souhaitant accueillir les Arts Martiaux Mixtes :

  • Fédération Française de Lutte
  • Fédération Française de Kick Boxing – Muay Thaï
  • Fédération Française de Boxe
  • Fédération Française de Judo
  • Fédération Française de Karaté

Le 20 juin 2019, la Ministre des Sports annoncera officiellement l’appel à manifestation d’intérêt, qui sera lancé le 24 juin. Un AMI qui laissera une durée de deux mois aux fédérations intéressées pour se positionner. La reconnaissance des Arts Martiaux Mixtes et l’encadrement de la discipline sont d’ores et déjà prévus pour la rentrée 2019. En attendant d’intégrer une fédération, les présidents du Comité Français de MMA seront :

– Stéphane Chaufourier :responsable de Atch Productions, de la Atch Academy et du MMA Center Fitness

– Bertrand Amoussou : champion d’Europe par équipe de Judo, champion du monde de jujitsu combat, et ancien combattant de MMA.

Les Arts Martiaux Mixtes sont plus que jamais en passe d’être légalisés en France.