Samedi soir, en main event de l’UFC Minneapolis, Francis Ngannou est venu à bout de Junior Dos Santos au premier round. Une victoire qui le positionne comme le prochain challenger au titre de la catégorie.

Francis Ngannou est définitivement devenu maître dans l’art d’écourter un main event. Moins d’une minute après le début des échanges, celui que l’on surnomme le Predator mettra un terme au combat sur la toute première offensive du Brésilien. Un over-hand du bras droit raté, que Junior Dos Santos va payer cash. Déséquilibré, le Brésilien n’aura pas d’autre choix que de tourner le dos à Francis, qui lui assénera une salve de coups qui l’enverra au sol. Quelques instants plus tard, Herb Dean interviendra pour sauver Dos Santos.

Lors de la traditionnelle interview post-fight, Francis Ngannou a réclamé un second title shot, qu’il mérite amplement : « Je suis très heureux, j’espère que l’UFC va réaliser que je mérite de combattre pour le titre maintenant. Je mérite de combattre contre le gagnant de DC (Daniel Cormier) et Stipe (Miocic)« .

Lors de ses trois dernières sorties dans l’octogone, Francis est venu à bout de ses adversaires en moins d’une minute. Curtis Blaydes, Caïn Velasquez, et désormais Junior Dos Santos, tous sont tombés sous la puissance du Predator. Les commentateurs Jon Anik et Michael Bisping ne s’y sont pas trompés, Francis Ngannou est définitivement le Mike Tyson de son époque.

Le Title Shot en ligne de mire !!