En main card de l’UFC 239, Francis Ngannou affrontera Junior Dos Santos, dans un combat qui devrait très probablement désigner le prochain challenger à la ceinture des poids lourds, actuellement détenue par Daniel Cormier. 

Depuis que Daniel Cormier s’est chargé de choquer le monde en passant un KO stratosphérique à Stipe Miocic en juillet 2018, rien ne va plus au sein de la catégorie des poids lourds. Après avoir vu Derrick Lewis devenir challenger officiel sans raison apparente, l’UFC s’apprête à donner le prochain title shot à une superstar de la WWE qui n’a pas enchaîné deux victoires depuis 2010. En effet, il semblerait que la prochaine défense de titre de DC, lorsqu’il sera revenu de blessure, se fasse contre Brock Lesnar. Un combat où la différence de niveau devrait rapidement se faire ressentir entre les deux lutteurs. 

Pour remettre de l’ordre dans la catégorie, nous nous tournons vers l’International Fight Week 2019 et son immense choc entre deux des meilleurs strikers de l’organisation, Francis Ngannoun et Junior Dos Santos. En main card de l’UFC 239, le 06 juillet prochain à la T-Mobile Arena de Las Vegas, nous devrions être en mesure de désigner un nouveau challenger au titre de la catégorie Reine. En effet, les deux hommes étant sur une série de deux victoires consécutives par arrêt de l’arbitre, il ne semble faire aucun doute sur le fait que celui qui sortira victorieux de l’octogone combattra quiconque porte autour de sa taille la nouvelle ceinture de l’UFC. 

Dans ce choc des Titans, la première certitude est la suivante : les deux hommes ne risquent pas d’entendre la sirène finale. En effet, Francis et Junior sont tous deux des artistes du KO, ils savent écourter les débats lorsqu’ils en ont l’occasion. Nous pouvons donc supposer, sans trop nous avancer, que le premier qui parviendra à trouver l’ouverture verra l’arbitre du combat le déclarer victorieux. N’en déplaise aux trois juges officiels, la catégorie des poids lourds est placée sous le signe du knockout, et cela ne risque pas de changer d’ici à l’UFC 239.

Si les deux hommes possèdent une force herculéenne, nous vous conseillons fortement de miser sur Francis Ngannou pour boucler le show dans les deux premiers rounds. Si JDS est loin d’être un homme à sous-estimer, un défaut récurrent depuis plusieurs années fait de lui une cible difficile à manquer pour ses adversaires. En effet, le Brésilien persiste à reculer en ligne droite lorsqu’il subit la pression de son adversaire. Une fois dos à la cage, son amplitude de mouvements est limitée, ses déplacements réduits, il devient alors plus facile pour ses opposants de trouver la faille. C’est avec une stratégie similaire que Stipe Miocic a réussi à mettre un terme au combat dans le premier round, et nous pouvons imaginer que Francis sera capable de reproduire le même scénario.