Ce vendredi 24 mai, au TKO 48, le pensionnaire de la MMA Factory Ciryl Gane a conservé son titre des poids lourds, en passant le finish à Roggers Souza dès le premier round. Plus qu’une seconde défense de titre, c’est un véritable message que le ‘Bon Gamin’ envoie à l’ensemble de la catégorie Reine.

Pour sa seconde défense de titre au sein de l’organisation canadienne, Ciryl Gane est loin d’avoir fait dans la dentelle. Dès le début des échanges, le Français s’est distingué de par une palette de skills digne des meilleurs, et une gestion de la distance quasi parfaite, qui lui a permis de ne presque jamais se mettre en danger. Avec une garde très basse, comme à son habitude, Ciryl nous a offert un véritable récital en striking, et mettra un terme au combat à moins d’une minute de la fin du premier round.

Après seulement trois sorties chez les professionnels, Ciryl Gane se positionne déjà comme l’un des meilleurs espoirs du MMA Français, mais également comme l’un des combattants les plus attendus à l’UFC. Le ‘Bon Gamin’ n’est qu’au tout début de sa nouvelle carrière, mais on voudrait déjà le voir affronter les meilleurs.